EXCLUSIF: Un traitement curatif contre Ebola, une invention du Congolais Jean-Jacques Muyembe Tamfum! 🇨🇩🇨🇩🇨🇩🇨🇩🇨🇩

IMG_4728.JPG

Le docteur Jean-Jacques Muyembe Tamfum, directeur de l’Institut National de Recherche Biomédicale, INRB, basé à Kinshasa est l’un de scientifiques reconnus au monde pour ses études sur le virus Ebola. Lauréat du PRIX Christophe Mérieux en 2015, Jean-Jacques Muyembe Tamfum, professeur de microbiologie à la faculté de médecine de l’Université Kinshasa et conseiller scientifique auprès de l’OMS a été récompensé pour encourager ses travaux de recherche sur la fièvre hémorragique à virus Ebola dans le bassin du Congo.

La solution? L’anticorps monoclonal mAb114, développée par l’institut national de recherche biomédicale, INRB, de la République Démocratique du Congo en collaboration avec le National Institute of Health, NIH, basé aux États-Unis.

Le traitement expérimental mAB114 est ainsi devenu la première molécule thérapeutique contre le virus à Ebola à être utilisée dans le cadre de la riposte contre une épidémie d’Ebola active en République Démocratique du Congo notait le bulletin d’information du gouvernement Congolais au lendemain du 11 août, date de la première application de cet anticorps sur un patient.

La première fille noire à gagner le titre de Miss London! 🇬🇧

unnamed.jpg

Originaire du Zimbabwe, Vimbai Chapungu âgée de 24 ans et mesurant 1,74 mètres, a pris part au concours Miss Angleterre qui s’est déroulé du 31 juillet au 1er août dernier à Newcastle.

Représentante de la ville de Londres, elle a figuré parmi 55 finalistes de ce concours, qui a enregistré 20.000 candidatures cette année.

Vimbai Chapungu effectue actuellement un Master en géographie à l’université Queen Mary de Londres, après avoir obtenu un diplôme spécialisé en planification et développement immobilier à l’université de Westminster.

unnamed0.jpg

DAKAR FASHION WEEK

Photographe: Bizenga photography

Miriam Makeba : My Story

Miriam Makeba : My Story, à l'Auguste Théâtre (Paris). Le spectacle - adapté de la traduction française du livre Makeba : My Story de Miriam Makeba et James Hall par Monique Navelet et Ranzie Casu (ed. Les nouvelles éditions africaines) - retrace les moments forts de la vie de l'artiste, rythmée d'innombrables épreuves qu'elle a su surmonter avec une résilience hors du commun. Le spectacle met en lumière cette personnalité contrastée peu connu du grand public.

Celle que l'on nomme Mama Africa est interprétée sur scène par la chanteuse Patricia Essong. Accompagnée par le comédien Emil-Abossolo Mbo et le musicien Indy Dibong, Patricia Essong a à cœur de traduire avec grâce et simplicité l'existence de cette légende de la musique qui avant, pendant et après son exil de trente ans (de son pays l'Afrique du Sud) a utilisé sa voix comme vecteur de paix et d'unité. La musique de Miriam Makeba, sans jamais être teintée d'amerture ou de rancoeur, incite les peuples africains à lutter pour leur identité tout en prônant la tolérance.

Patricia Essong déclare, « Ce projet s'inscrit dans cette quête perpétuelle de connaitre l'histoire de nos anciens, de ceux qui sont partis, afin d'entretenir leurs mémoires. J'ai toujours été fascinée par Miriam Makeba et son parcours ; celui d'une femme résiliente ». Emil Abossolo-Mbo ajoute, « Ce que nous vous proposons Patricia, Indy, et moi, c'est une esquisse, un genre de délicieux apéritif ; sous forme de mise en espace, en lumière, en musique, en images et en sons, de quelques moments choisis de la très riche existence de Miriam Makeba ; de son énergie, de sa parole, de ses engagements, et surtout de son chant » .

IMG_2237.JPG

La serie "Living Single" vs "Friends"

Penses-tu Oui ou Non que la série Friends, qui a commencé un an après la série Living Single, est une copie qui a été créée pour un public blanc?

Alors que «Friends» était clairement un simulacre blanc de «Living Single», c’était «Friends» qui allait devenir le récit urbain dominant... Les deux émissions se chevauchent entre 1994 et 1998, à la fin de «Living Single» («Friends» se poursuivra jusqu'en 2004), chacune racontant des récits contradictoires de la vie urbaine.

IMG_2396.JPG
IMG_2398.JPG
IMG_2399.JPG

Concours littéraire "prix de la vie" pour les orphelins de Kinshasa

Concours littéraire *prix de la vie* 1ere édition organisé par L'ONG LISANGA en collaboration avec le Centre Wallonie Bruxelles a vu la participation de plusieurs candidats plus de 200 et seulement 25 gagnants ont été primés lors d'une matinée de bienfaisance qui s'est tenue à l'amphithéâtre du centre wallonie Bruxelles le 30 mars 2019.

Le but de ce concours est de venir en aide aux enfants vivants avec l'ebola et par ricochet donner la chance aux jeunes écrivains de voir leurs textes être publié dans un recueil dénommé *prix de la vie*.

PHOTO-2019-02-19-12-08-23.jpg

Congo Na Paris et ESIMBI magazine vous offre deux tickets gratuits!

Congo Paris c’est le Rdv incontournable de la diaspora congolaise et des amis du Congo.

Cette édition a pour Thème Zonga Mboka- Retour au Pays sera le lieu où vous aurez toutes les réponses pour entreprendre un projet au Congo ou simplement le visiter.

VISITEZ NOTRE PAGE INSTAGRAM @esimbimag POUR PARTICIPER!

IMG-20190502-WA0081.jpg

La maison Dior célèbre la culture Africaine au Maroc

unnamed2.jpg

Les "Africains" ne sont pas tous enchantés par cette nouvelle collection Dior qui a défilé à Marrakech cette semaine.

Luxury Africa Connect se demande sur un ton cynique, si la société Dior, qui s’est dit fasciné par le "savoir-faire" africain, a oublié de parler à des "Africains" qui sont les seuls à connaître et à posséder leur patrimoine et leur récit?

La maison de luxe a fait appel à un "expert français des textiles africains" (héritage colonial hélas) (car apparemment les Africains ne connaissent pas assez leur patrimoine pour en parler eux mêmes).

Ils ont décidé d’utiliser «l’impression de cire», l’un des symboles les plus visibles du colonialisme occidental en Afrique, adoptée par les Européens d’Asie et imposée aux régions africaines subjuguées à partir du XIXe siècle textiles traditionnels tissés à la main et exposés à l'extinction. Ensuite, ils ont uni leurs forces avec une société non africaine appartenant à VliscoGroup (dont le siège est aux Pays-Bas et l’un des principaux bienfaiteurs des politiques de marché prédateur de l’Europe en Afrique) avec une usine en Côte d’Ivoire qui continue à exploiter ce patrimoine colonial à ce jour. 

Leur "expert français" est le porte-parole de millions de femmes africaines à propos de leur propre patrimoine de la mode et de leur patrimoine culturel (http://www.youtube.com).

Pensez-vous que Dior aurait dû travailler avec des experts ou créateurs d’origine africaine pour ce projet? 

unnamed.jpg

Le concert de charité *God Bless Us EveryOne*

Fière de soutenir cette initiative à Kinshasa. @god_bless_us_everyone_

Le concert de charité *God Bless Us EveryOne*

_*Le samedi 16 Mars 2019 à 17h30'*_

Lieu: *l'auditorium du kempinski Fleuve Congo Hôtel (Kinshasa)*

______________

Un geste de cœur pour un monde meilleur 💖

Pour faire un don :

Compte bancaire :

- Uba : 300 680 440 320 002 110 75

Compte mobile money :

- Orange money : +243840514956

- M-Pesa : +243812762706

32765c2c-1056-4c6d-bbbb-d2a2b970323f.JPG

Fashion Week Studio Paris

10 and plus tard?

Une selection en ligne rien que pour vous…

Dikembe Mutombo recoit un award au Centre Martin Luther King.

IMG_7882.jpg

Dikembe Mutombo, l'ancienne star de la NBA, originaire du Congo RDC, a reçu, le samedi 19 janvier, le « Yolanda D. King Higher Ground Award », l'une des plus hautes distinctions du Centre Martin Luther King. Par ailleurs, depuis le 16 janvier dernier, Dikembe Mutombo a rejoint la société de cybersécurité CHEQ comme « Chief Blocking Officer ». Mutombo Dikembe, 52 ans, est considéré comme l'une des légendes et l'un des meilleurs défenseurs de l'histoire de la NBA américaine, où il a évolué pendant 18 ans et a notamment popularisé le célèbre « Finger Wag » (signe du doigt pour dire « Non »), après avoir bloqué les tirs de ses adversaires. Mutombo Dikembe est titulaire d'un double diplôme en linguistique et diplomatie de l'université de Georgetown aux USA. Il parle couramment neuf langues, dont cinq langues africaines. Il est le président de la Fondation Dikembe Mutombo qu’il a créée en 1997 et qui a construit, à Kinshasa, l'hôpital Biamba Marie Mutombo (Du nom de sa mère). Depuis le début de ses activités en décembre 2007, l’hôpital a traité plus de 100 000 hommes, femmes et enfants.

Invisible Crown; Sister to Sister

To my sisters in Kongo,

If you are reading this, I am glad you are still surviving, and I just want to let you know that you are not a shame, regardless of your struggles. I call you "Shujaa" meaning strong, for your resilience has inspired me to appreciate life more.

I am sending you a tight hug from far. I know you can't physically share your pain with anyone else and I know I can not walk in your shoes. But even if the enemy has negatively changed your life and our nation by taking advantage of your precious body. I just want to remind you that in the midst of darkness, you are still beautiful as you’re wonderfully made in His image.

You deserve peace and healthy relationships that overflow with positive energy around you 24/7. I pray that the Creator gives strength to your broken heart so that you can keep loving yourself even if your leaders can't protect you. I also want to remind you that you are boundless, precious, a masterpiece and above all a queen. When you look in the mirror through your beautiful eyes see hope that surpass your scars. With your strong hands, when you wrap and touch your hair, feel your invisible crown embracing you. Your arms and legs will do things that you prayed for and lead you to places you never imagined.
Your lips could speak life, lead with your stories that might uplift others.

You are not alone in life's battles. I wish you were surrounded by more heroic people like Honorine Munyole, Dr. Denis Mukwege or Gloria Sengha. Maybe all of this wouldn't happen if the visions of the greatest son of the soil Patrice Lumumba was still in our hearts.

Someone once said '' Where there is darkness there is light, and you need to shine your light on the darkness." I believe you are the light in the darkness, waiting to shine!

Your congolese sister from distance but close to your heart.

Written by @staymagnifique

Art paint by @indahbynatalie

Invisible Crown; sister to sister 1.jpg

Nos meilleurs voeux

IMG_6807.jpg

Quel année exceptionnelle!! Toute l’équipe de ESIMBI Magazine voudrait vous souhaiter de Bonnes fêtes de fin d’année. Nous vous remercions pour votre soutien et nous sommes impatients d’entamer une nouvelle année pleine de projets pour notre initiative caritative @esimbirdc .

Que Dieu vous bénisse.

Les artistes Congolais a Paris!

AKAA - Also Known As Africa, Paris est la première foire d'art contemporain et de design centrée sur l'Afrique en France.

AKAA est heureux de vous accueillir pour sa troisième édition au Carreau du Temple du 9 au 11 novembre 2018.

Découvrez 49 exposants et plus de 130 artistes venus des 4 coins du monde pour vous présenter le meilleur des scènes contemporaines d’Afrique.

Toutes les infos sur www.akaafair.com.

PHOTO-2018-11-24-12-46-08-4.jpg